André Courrèges : la mort d’un visionnaire

Trois jours avant que ne disparaisse David Bowie, un autre grand acteur de la mode est décédé. Moins connu du grand public, André Courrèges n’en reste pas moins l’un des plus grands visionnaires de la mode du 20e siècle. Agé de 92 ans le couturier français est mort jeudi 7 janvier à Neuilly-sur-Seine. J’ai donc envie de revenir sur la carrière de Courrèges et sur ce qu’on lui doit.

André Courrèges

Un couturier moderne

Courrèges, comme Bowie, fait partie de ces artistes visionnaires qui savent anticiper les tendances de la discipline artistique dans laquelle ils interviennent. André Courrèges était un couturier français. Il s’est fait connaitre durant les années 60 en révolutionnant l’univers de la haute couture. Il est notamment celui qui a véritablement popularisé la minijupe inventée par l’anglaise Mary Quant en 1962. En effet, André Courrèges en fait sa pièce principale lors de sa collection printemps-été 1965.

Ensuite, André Courrèges va s’attaquer à rendre plus populaire le pantalon pour les femmes. Plus largement, il va essayer de créer le style de la femme moderne. Il supprime donc les éléments qu’il juge superflus : guêpière, jarretelles, soutien-gorge, talons hauts, lingerie en dentelle… Son objectif est d’épurer le look de la femme. Il va alors créer des vêtements plus moulants, aux lignes droites, sans plis ni éléments inutiles, avec des poches larges. Il veut libérer les femmes de leurs entraves en leur proposant des vêtements plus épurés : pantalons, combi-short, pantacourts.

Si je devais résumer André Courrèges en quelques créations typiques du couturier, je choisirais les suivantes : minijupe trapèze, collants tricotés, blouson vinyle, bottes plates, robe jogging à capuche et lunettes à fentes. Des articles que l’on voit énormément dans les films ou les représentations des années 60. Il a vraiment eu une influence sur les décennies 60-70.

robe André Courrèges

Un style graphique

Les créations de Courrèges se distinguent également par leur coloris. Ainsi, le couturier va faire du blanc une de ses couleurs préférées, puis il va utiliser des couleurs pop comme le jaune, l’orange, le rouge vif…

Le style Courrèges est très graphique. Il s’inspire notamment de l’architecture en y puisant une esthétique futuriste. D’ailleurs, André Courrèges a fait des études en génie civil. Il prend également son inspiration dans le sport et la science-fiction. Il en ressort un style très futuriste, avant-gardiste, et surtout visionnaire. André Courrèges est à l’origine de nombreux vêtements et styles que l’on porte aujourd’hui, surtout les femmes. Il a en plus permis à la femme de pouvoir mieux s’affirmer à travers ses vêtements. Pour cette raison, très rapidement, Pierre Courrèges a obtenu le soutien de certaines célébrités donc Catherine Deneuve, Françoise Hardy ou Mireille Darc.

Surtout, il a également inspiré de nombreux couturiers actuels. Ainsi, des stylistes comme Thierry Mugler, Marc Jacobs, Louis Vuitton, Nicolas Ghesquière, Miuccia Prada, Jil Sander et bien d’autres ont été inspirés par les créations et l’univers d’André Courrèges.

Récemment, l’entreprise Courrèges créée par le couturier est revenue au premier plan grâce au duo composé de Sébastien Meyer et Arnaud Vaillant qui sont arrivés à la direction artistique en 2015 et qui ont notamment marqué les esprits lors de leur défilé en octobre.

André Courrèges s’était retiré depuis longtemps du monde de la haute couture et s’était recentré sur des projets artistiques (peintures, sculptures), d’architecture, mais aussi aux véhicules non polluants. Il souffrait de la maladie de Parkinson depuis environ 30 ans.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *