Conseils pour bien lacer vos chaussures de ville

Considéré comme un geste simple maitrisé par tout le monde, le laçage des chaussures n’est cependant pas réalisé idéalement par bien de personnes. Alors que quand il est mal fait, des désagréments surviennent, comme une mauvaise tenue du pied dans la chaussure, un manque d’élégance et des lacets qui se défont pendant la marche. On se rend compte aussi que le pré-laçage réalisé en usine et visible à l’achat des chaussures ne convient pas forcément, ce qui impose donc de le refaire. Si vous avez des soucis pour lacer vos chaussures de ville, voici des conseils pour vous y aider.

Choix de la longueur des lacets

Parfois, le laçage des chaussures prend du temps, ce qui arrive quand les lacets sont trop longs. Il est vrai que cette action est importante et doit être menée avec application pour que les chaussures tiennent bien. Mais ce serait dommage d’avoir à y consacrer toute la matinée. Cela dit, si vous avez l’intention d’acheter une chaussure intelligente à semelles amovibles, il est mieux d’opter pour un modèle dont les lacets ne sont pas exagérément longs.

En général, la longueur du laçage dépend du nombre d’œillets de la chaussure. Si la vôtre possède 3 œillets, il faudrait que le laçage soit de 40 cm maximum. Pour une chaussure faite de 4 ou 5 œillets, il est bon que le laçage soit au maximum de 70 cm. Et si vous en avez de 6 œillets, l’idéal serait que le laçage soit de 90 cm maximum.

Le geste final d’un laçage de chaussure est le nœud. Sachez à ce propos qu’on ne noue pas des lacets comme on ferait un ruban de paquet-cadeau. Le plus important est de réaliser un laçage qui tient bien et parallèle aux orteils.

Opter pour la double rosette

Même si le laçage de type oreilles de lapin est mis en pratique par beaucoup de personnes, il est plus intéressant d’opter pour la double rosette. Car cette technique est facile à mettre en œuvre. Son objectif est de réaliser 2 boucles à plat.

Pour lacer vos chaussures en double rosette, vous devez passer alternativement le lacet dans les œillets, en procédant par 1 œillet sur 2. Il est recommandé de le nouer de façon horizontale, ce qui laissera ses oreilles perpendiculaires au talon et parallèles à l’ouverture de jambe. La double rosette est une bonne solution pour éviter qu’un lacet récalcitrant se défasse. Si vous la privilégiez, vous afficherez toujours un style accrocheur dans vos chaussures.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *