Le FIMA repoussé à une date inconnue

Suite aux attentats du 13 novembre, puis à la prise d’otage au Mali et aux diverses menaces jihadistes, le festival international de la mode africaine a été repoussé. Il devait débuter le 25 novembre et se terminer le 29 novembre à Niamey au Niger. Pour le moment aucune date n’a été évoquée. Impossible de savoir quand il sera finalement organisé.

Le festival de mode africain

Le FIMA est créé en 1998 par le créateur nigérien Alphadi. Depuis, il se déroule tous les 2 ans. La première édition a eu lieu près des falaises de Tiguidit au Niger. En 2000, c’est la ville nigérienne de Gorou Kitey qui est choisie comme lieu d’organisation. Deux plus tard, le FIMA se déroule dans la ville de Lékoni située au Gabon. L’année suivante, le FIMA retourne au Niger dans la commune de Boubon. En 2005, le festival se déroule dans la ville nigérienne de Karey Gourou. Puis, la capitale Niamey accueille pour la première fois le FIMA en 2007. L’édition suivante est organisée de nouveau à Gorou Kitey. Finalement le festival revient à Niamey pour chacune des éditions suivantes en 2011 et 2013.

Cette année, la capitale nigérienne devait encore accueillir le FIMA. La menace terroriste qui plane dans la région a tout stoppé. Pourtant, il s’agit sûrement du meilleur festival de mode se déroulant en Afrique. Il regroupe des créateurs et des acteurs du monde de la mode venus des 5 continents. Il permet de mettre en évidence des talents, qui pourront rencontrer les plus grands créateurs. Il s’agit du festival qui mélange les cultures et les arts du monde entier. Des personnalités comme Yves Saint-Laurent, Jean-Paul Gautier, Kenzo et d’autres ont déjà participé à ce festival.

Sous le signe de la paix

Pour cette dixième édition qui devait se dérouler du 25 au 29 novembre 2015, le FIMA avait choisi le thème de la paix. Ainsi, la devise retenue est la suivante : « éducation, et l’industrie pour une Afrique de métissage et de paix ». Plus de 1 000 festivaliers étaient attendus pour cette édition 2015, avec des créateurs et des mannequins provenant de plus de 40 pays.

Si le festival international de la mode africaine a vu sa date être repoussée, la raison principale est la menace terroriste jihadiste qui plane dans cette région du monde. De plus, suite à la prise d’otage qui s’est déroulée dans un hôtel de Bamako, la capitale du Mali, le climat ,n’est pas propice à ce genre d’évènement. En effet, cette attaque de terroristes a fait 19 morts et 7 blessés. Les organisateurs de la FIMA préfèrent donc attendre que l’atmosphère soit plus joyeuse pour débuter cette 10e édition qui n’est pas annulée, mais repoussée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *