Le retour de la basket blanche

Et oui, en matière de mode, il est fréquent de faire du nouveau avec du vieux. Véritable pièce maitresse d’une garde-robe ou plutôt d’un meuble à chaussures, les petites sneakers blanches reviennent sur le devant de la scène. Il s’agit de l’une des tendances du printemps qui arrive.

Un incontournable de son dressing

Un classique parmi les classiques, les petites chaussures sneakers blanches sont aux chaussures ce que le jean est aux pantalons. Un must, un incontournable, une véritable cathédrale pour vos pieds et pour votre look. Je suis une aficionado de ces petites chaussures blanches, car elles peuvent être portées par toutes les femmes, je dis bien toutes les femmes.

Petite, grande, ronde, mince, noire, jaune ou verte, ces petites chaussures blanches sont indémodables et au top. Toutes les marques ont leur modèle, ce qui facilite grandement le fait de les trouver. De Puma à Dior, en passant par les Stan Smith de chez Adidas, vous avez l’embarras du choix.

Discrètes, mais tellement indispensables

Je trouve qu’elles ont le mérite d’être à la fois très discrète tout en complétant parfaitement le look. Même chez les hommes, ces petites chaussures blanches sont un must. Affuble votre homme d’un tee-shirt blanc, d’un jean brut et d’une paire de sneaker, et, il sera au top pour vraiment pas cher et si simplement.

Pour les femmes, elles s’associent avec presque tout. Du jean skinny au jean boyfriend en passant par le short estival, elles seront un must à travers les saisons. De même, croyez-en mon expérience, elles vont aussi à ravir avec des jupes, notamment pour un look teen bien senti. Aussi, vous pourriez adopter un look US avec un sweat à capuche, un pantalon de jogging et votre paire de chaussures blanches, easy !

Enfin, côté entretien, rien de plus simple puisqu’il vous suffit d’une brosse, de l’eau tiède et d’un peu de bicarbonate pour qu’elles puissent conserver cette blancheur aussi candide que vitale pour votre look.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *