Séoul, nouvelle place de la mode en Asie ?

Quand on pense à la mode en Asie, on aurait plutôt tendance à évoquer des villes comme Tokyo, Hong-Kong ou Singapour. Ces villes sont les principaux points de chute de la mode en Asie et c’est également dans ces métropoles que l’on retrouve les sièges sociaux des grands couturiers et des grandes marques asiatiques. Pourtant, une nouvelle place forte est en train de grossir. Il s’agit de la capitale de la Corée du Sud, la ville de Séoul.

Elle aussi s’intéresse à la mode, et elle est même devenue la nouvelle vitrine immanquable pour les grands acteurs de la mode internationale.

Séoul inspire le reste de l’Asie

On le sait, l’Asie est l’un des marchés les plus importants pour de nombreux secteurs de l’économie. En effet, son immense population qui s’enrichit de plus en plus possède un potentiel immense. Les marques et les fabricants s’y bousculent. C’est aussi le cas pour le secteur de la mode. La Chine, par exemple, est devenue le principal client du marché du luxe. Avec ses nombreux millionnaires, la Chine représente une puissance d’achat incomparable. Il s’avère que de plus en plus les Chinois prennent leur inspiration en Corée du Sud et plus précisément à Séoul.

C’est également le cas pour les autres pays asiatiques et notamment les hautes places fortes de la mode que l’on retrouve au Japon et à Singapour. Séoul est donc devenue la vitrine de toute l’Asie en matière de mode et notamment au niveau du luxe.

Et attire les autres grandes nations de la mode

Forcément, en tant que pionnier de la mode en Asie, Séoul intéresse également les marques de mode du reste du monde. C’est pourquoi on y retrouve tous les grands noms de la mode internationale.

Ainsi, c’est par exemple le cas de Chanel et de sa collection Croisière 2016 qui a été présentée en mai à Séoul. C’est le premier défilé en Corée du Sud pour la célèbre marque française réputée dans le monde entier. Idem pour le numéro du luxe, le groupe français LVMH, qui a investit dans la K-pop, c’est-à-dire la pop coréenne qui est l’un des plus grands consommateurs de mode de luxe en Corée, et qui la met en avant grâce à sa forte médiatisation. Le groupe a notamment acheté 71 millions d’euros d’actions YG Entertainment, qui est l’un des principaux labels de la K-pop, devenant ainsi le 2e actionnaire. La marque Christian Dior s’est elle aussi intéressée au marché coréen en ouvrant un magasin à Séoul. Celui-ci est composé de pas moins de 6 étages ce qui en fait le plus grand d’Asie.

Finalement, parmi les exemples les plus flagrants, il y a la deuxième édition de la conférence internationale du luxe du groupe de presse Condé Nast, alors que la première édition s’était déroulée dans la ville italienne de Florence, en avril 2015. Celle-ci se déroulera bien évidemment dans la capitale sud-coréenne. Les plus grands noms du luxe y seront réunis. C’est la fameuse critique de mode Suzy Menkes qui a choisi cet endroit se rendant compte qu’il était devenu la place centrale de la mode en Asie. A noter que Condé Nast possède notamment le célèbre magazine Vogue.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *