Avis aux hommes ! VOGUE peut se jouer au masculin !

Les hommes ont souvent une tendance « m’en fouteur » de côté mode. Dans un style coincé à perpétuité, il est difficile de convaincre un homme à changer de look. Croirez-vous donc que la tenue vestimentaire ne compte pas dans la personnalité et qu’on a droit à mettre un bémol sur l’apparence physique même si les autres atouts sont là ? Ornez-vous et changez vos habitudes vestimentaires ridicules pour faire bonne impression !

Une habitude vestimentaire coincée, il faut se débarrasser !

Dans le quotidien, on croit faire le meilleur alors qu’on n’arrive même pas à faire le mieux. La nourriture par exemple, on se croit bien servi dans un fast-food et bien sûr le nécessaire est là : de se rassasier ! Mais est-ce qu’on tient compte d’une alimentation saine et équilibrée ? Il en est pareillement pour la tenue vestimentaire !
Eh bien ! Vous vous croyez où là ? À l’Église ou en réunion de grands mécènes ? Dégagez-vous-en de ces tenues ridicules qu’on ne porte que pendant les funérailles. Certains se démarquent même par une tenue de pingouin, et ce même dans une boîte de nuit.

Qu’est-ce qui va pour les hommes modernes ?

On croit que seules les filles peuvent attirer avec leur tenue stylée. Les hommes restent en bobard avec une tenue calée comme des chaussures de l’ancien régime, le pantalon démodé de grand-père et une chemise qui, à côtes libérées, pourrait attendre les genoux. Ce qui mérite à un homme moderne, ce sont les paires bienséantes qui soigneraient méticuleusement le design, puis une tenue qui en sera assortie telle qu’un T-shirt ou une chemise torsadée, dont le bord couperait la hanche pour laisser jaillir les fesses. Les tenues ultralarges et coincées ne seront plus au rendez-vous en ce millénaire, on porte plutôt des tenues un peu serrées qui mouleraient sur le corps afin de faire apparaitre les formes des pectoraux, de la hanche et des cuisses.

Toutefois, on a su les bonnes habitudes, mais il faut savoir assortir selon le look et l’occasion !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *